les nerfs crĂąniens
en Dien Chan

Ce dossier est entiÚrement dédié aux schémas de réflexion du Dien Chan des nerfs crùniens sur le visage.

Si vous ĂȘtes mĂ©decin ou dentiste, il vous sera assez facile de le comprendre et de l’assimiler. Si au contraire vos connaissances en anatomie sont plus limitĂ©es, nous vous conseillons de systĂ©matiquement avoir sous la main une fiche qui rĂ©sume les effets de chaque point·bqc citĂ©s.

⭐

Le bon praticien en Dien Chan a souvent tendance Ă  penser aux schĂ©mas de rĂ©flexions reprĂ©sentant les parties du corps externes et les organes internes. Cependant, de nombreuses pathologies affectent aussi la circulation d’influx nerveux.

⭐

Et comme ce n’est pas toujours Ă©vident de se souvenir des effets de chacun des points·bqc essentiels de ce schĂ©ma du Dien Chan, voici un peu d’aide.

Mais avant, un peu d’histoire

À la fin de la Grande Guerre du Vietnam, le Centre de Traitements de la Toxicomanie Binh Trieu Ă  Saigon embauche le Pr BĂči QuĂŽc ChĂąu en tant qu’acuponcteur. La mission principale de cet hĂŽpital consistait Ă  aider les patients Ă  surmonter leurs crises d’abstinences de la meilleure façon possible.

Les toxicomanes souffrent de nombreuses pathologies aux multiples complications.

À l’époque, pas de mĂ©dicaments, mais seulement des protocoles en MĂ©decine traditionnelle chinoise (MTC) imposĂ©s par la direction du centre.

La mĂ©decine rendait le diagnostic lent et les consultants tributaires des mĂ©decins. Mais, le professeur ChĂąu profite de la situation chaotique de l’aprĂšs-guerre, pour vĂ©rifier librement ses hypothĂšses. DĂšs 1978, il dĂ©couvre un autre rĂ©seau de points fixes sur le visage, bien plus puissants que les traitements classiques.

Obtenant des rĂ©tablissements incroyables, ses patients contents en attirent d’autres.

Cette technique tellement performante peut paraitre complexe pour le débutant. Heureusement, le Pr Chùu comprend en 1977 que sa carte des 257 points fixes décrit de nombreux schémas de réflexion sur le visage.

Ce sont ces schémas que nous combinons avec des formules de points qui vont nous conduire à des résultats rapides et profonds.

Saisissant l’efficacitĂ© de ses multiples schĂ©mas, il invente des instruments basĂ©s sur les principes yin et yang afin de pouvoir abandonner les aiguilles. DĂ©sireux d’aider les gens pauvres et dĂ©munis face aux maladies, il montre Ă  ses patients comment poursuivre les soins chez eux grĂące aux outils multireflex.

Le schéma du cerveau sur le visage

Le Pr BĂči Quốc ChĂąu dĂ©cide en 1984 de proposer ce schĂ©ma qui symbolise le cerveau sur le visage. Il s’agit au dĂ©part d’une simple hypothĂšse.

Le cerveau est projeté de telle sorte que les lobes frontaux se retrouvent au-dessus du front et le cervelet au niveau du menton. Nous pouvons ainsi vérifier que le cÎté droit correspond à sa représentation droite et vice-versa.

Au début et par manque de notions précises, le Pr Chùu ne trouve pas de corrélations exactes avec les points·bqc déjà connus. Grùce aux essais cliniques de ses élÚves, il découvre progressivement les relations entre ses points fixes et les fonctions des nerfs crùniens.

Nous devons poursuivre les recherches et continuer à «construire des ponts» entre les effets révélés de chaque point·bqc et les implications de chaque paire de nerfs crùniens.

Avant d’avoir dĂ©couvert ce schĂ©ma, le Pr BĂči Quốc ChĂąu utilisait souvent le point·bqc 34· pour traiter les pathologies affectant les yeux.

Bien qu’il savait que ce point correspondait aux pieds (schĂ©ma de Penfield) et au trapĂšze (schĂ©ma des extrĂ©mitĂ©s sur le visage), ses patients souffrant Ă©galement de troubles de la vision lui rapportaient une nette amĂ©lioration.

Au dĂ©but, il croyait que les bons rĂ©sultats venaient du fait que le point 34· se situe trĂšs proche de l’Ɠil. Mais c’est en projetant ce schĂ©ma du cerveau sur le visage qu’il dĂ©montra ce nouveau reflet: celui du nerf optique.


Toutes les affections oculaires ne sont évidemment pas liées à la paire crùnienne II.

Cependant, il est important de ne pas nĂ©gliger ces points·bqc 34· pour essayer et vĂ©rifier. À de nombreuses occasions, nous avons rĂ©ussi Ă  dĂ©bloquer le flux nerveux pour obtenir des effets rapides et surprenants.

Nos Ă©lĂšves ayant de bonnes connaissances en anatomie ont tendance Ă  ne pas omettre ce schĂ©ma. VoilĂ  pourquoi nous insistons auprĂšs de celles et ceux qui n’y pensent pas.

📌Attention cependant Ă  ne pas rester focalisĂ© uniquement sur les points. Ce serait oublier la dimension multirĂ©flexologique de la mĂ©thode.

Il faut combiner les stimulations des points·bqc avec celles des zones rĂ©flexes des schĂ©mas. C’est le meilleur moyen de composer un protocole complet pour d’excellents rĂ©sultats durables.

Il est aussi important de comprendre que tout ne se rĂ©sout pas avec quelques points. Et c’est souvent la combinaison des stimulations des nerfs crĂąniens avec de nouvelles zones rĂ©flexes qui construira la solution.

Faites également des «ponts multiréflexologiques» entre les régions faciales stimulées et les parties du corps.

☀Concept expliquĂ© en vidĂ©o et dans le fascicule, plus bas sur cette mĂȘme page.

Comment pratiquer?

Quand nous souhaitons tester les réponses que peuvent nous apporter les points·bqc du schéma de réflexion du cerveau sur le visage, nous devons procéder de la façon suivante:

1| Commencez par consulter la liste des influences des points·bqc sur les paires de nerfs crùniens.

2| À l’aide du dĂ©tecteur fin (outil multireflex nÂș101 ou nÂș103) stimulez le ou les points·bqc choisis 10 secondes.

3| Questionnez la personne pour connaitre la sensibilité de chaque point stimulé.

4| Revenez sur celui qui semble le plus sensible et stimulez-le 30 secondes d’une pression constante et statique.

Si cela est trop douloureux, c’est que soit vous appuyez trop fort, soit l’hypersensibilitĂ© de la personne ne vous autorise qu’un dĂ©licat passage du point avec le dĂ©tecteur.

5| Demandez au consultant de tester le résultat et la sensation aprÚs la stimulation.

6| Reprenez le travail de stimulation 30 secondes de plus.

7| Si l’amĂ©lioration stagne, prĂ©fĂ©rez la petite boule yang de l’autre embout du DĂ©tecteur boule yang nÂș103 (ou celle du Ridoki yin-yang nÂș206) pour masser la zone du point·bqc concernĂ©.

8| S’il n’y a pas de modification, cela peut vouloir dire que le nerf crĂąnien travaillĂ© n’est pas nĂ©cessairement impliquĂ© dans le trouble.


Illustrons le concept avec un exemple

Prenons quelqu’un qui souffre de perte d’odorat.

La liste des influences nous rapporte que les points·bqc 197· correspondent à un reflet du nerf olfactif.

Nous testons puis stimulons ces points·bqc avec le détecteur.

Nous mettons Ă  nouveau sous le nez de la personne un flacon d’huile essentielle pour qu’elle puisse apprĂ©cier la diffĂ©rence.

Il nous est arrivĂ© souvent que la personne remarque une trĂšs discrĂšte rĂ©cupĂ©ration. Cependant en poursuivant les stimulations des points·bqc 197·, nous n’obtenions aucune amĂ©lioration.

Mais nous savons aussi que les points·bqc 197· ont une action sur les genoux. En effet, ils appartiennent au schéma de réflexion dit de «Penfield».

Ce fut donc une invitation pour stimuler les vrais genoux de la personne avec la Double miniboule yang nÂș307.

Aprùs 2 minutes sur chaque genou il s’agissait de tester à nouveau avec notre flacon d’huile essentielle.

À chaque Ă©tape nous constations une lĂ©gĂšre amĂ©lioration.

Il nous fallait donc continuer à chercher, à stimuler tous les genoux de tous les schémas sans oublier que le lien coude-genou a également son importance.

— En deux sĂ©ances, elle avait retrouvĂ© l’odorat!

Il faut aussi mentionner que nous lui avions conseillĂ© de se marteler chaque soir les points·bqc les plus sensibles que nous avions identifiĂ©s. Elle nous confirma avoir utilisĂ© dĂ©licatement le Petit-marteau nÂș128, au moins une centaine de fois sur chaque point.

C’est pourquoi nous recommandons aux pros de systĂ©matiquement proposer un outil multireflex pour que sa clientĂšle puisse rĂ©aliser des stimulations de maintenance. Ces exercices Ă  faire chez soi sont d’extrĂȘmes importances afin que la sĂ©ance suivante nous permette d’avancer plus profondĂ©ment vers la solution et l’équilibre global.


Nous vous conseillons d’utiliser l’appli Faceasit pour toujours avoir sous le doigt les prĂ©cisions Ă  propos de chaque point·bqc de la liste. C’est la meilleure façon de comprendre les possibles «ponts multirĂ©flexologiques» pour enrichir votre traitement.

🌿

Tous les points·bqc et les zones réflexes retenus composent votre protocole personnalisé.

Voilà comment on devient créateur de soin en Dien Chan!

🍃

➀ Laissez moi vous illustrer en vidĂ©o: «Comment construire des ponts multirĂ©flexologiques?»

Comment stabiliser notre formule?

AprÚs avoir appliqué votre formule de points, vous allez pouvoir renforcer vos stimulations en collant des timbres chauffants.

Sur chacun des points·bqc les plus sensibles, plaquez un petit morceau de Salonpasℱ de ±7 millimĂštres de cĂŽtĂ©.

Avertissez la personne de ne les conserver que 2 heures en journĂ©e, ou toute la nuit s’ils sont fixĂ©s le soir au coucher.

Repassez ensuite sur chaque patch avec le Petit-marteau nÂș128 non seulement pour parfaire l’adhĂ©sion, mais aussi pour ouvrir le point·bqc qui va ainsi mieux absorber la chaleur diffusĂ©e.

✔ Les timbres chauffants gardent le point au chaud sans le refroidir en s’évaporant. La stimulation est lente et profonde.

📌Cependant, assurez-vous que l’individu ne soit pas allergique Ă  l’aspirine, car les Salonpasℱ contiennent 6% de Salicylate de mĂ©thyle.

Reflets des douze paires de nerfs crĂąniens

  • Point·bqc 197· â€ș nerf nÂș 1 olfactif.

  • Point·bqc 34· â€ș nerf nÂș 2 optique.

  • Point·bqc 184· â€ș nerf nÂș 3 moteur oculaire commun qui contrĂŽle le mouvement des yeux.

  • Point·bqc 491· â€ș nerf nÂș 4 pathĂ©tique qui contrĂŽle les mouvements des yeux.

  • Point·bqc 61· â€ș nerf nÂș 5 trijumeau qui permet le contrĂŽle des mouvements de la mandibule et la sensibilitĂ© du visage.

  • Point·bqc 45· â€ș nerf nÂș 6 moteur oculaire externe qui contrĂŽle le mouvement des yeux.

  • Point·bqc 5· et 88· et 10· â€ș nerf nÂș 7 facial qui contrĂŽle les mouvements des muscles du visage et la sĂ©crĂ©tion de la salive et des larmes, la sensibilitĂ© de l’oreille et d’une partie de la langue.

  • Point·bqc 74· â€ș nerf nÂș 8 cochlĂ©es vestibulaires, auditif qui contrĂŽle l’ouĂŻe et l’équilibre.

  • Point·bqc 64· â€ș nerf nÂș 9 glossopharyngien qui permet le contrĂŽle des mouvements et de la sensibilitĂ© du pharynx, d’une partie de la langue et des sĂ©crĂ©tions de salive.

  • Point·bqc 113· â€ș nerf nÂș 10 pneumogastrique qui contrĂŽle les mouvements du voile du palais, du cƓur et du larynx, des poumons et du tube digestif.

  • Points·bqc 511· et 156· â€ș nerf nÂș 11 spinal qui permet de contrĂŽler les mouvements des muscles du cou et des Ă©paules.

  • Point·bqc 7· â€ș nerf nÂș 12 hypoglosse qui permet le contrĂŽle du mouvement de la langue en gĂ©nĂ©ral.

  • Point·bqc 19· â€ș point yang, systĂšme sympathique. PrĂ©pare l'organisme pour des situations d'urgence.

  • Point·bqc 26· â€ș point yin, systĂšme parasympathique, hypophyse. RĂ©gulateur en conditions normales et maintien de l'Ă©quilibre global.

Afin d’aider tout le monde, voici la mĂȘme liste, mais organisĂ©e par fonctions et organes:

Visage: 61· 88· 10·

Mandibule: 61·

Trijumeau: 61·

Cou: 511· 156·

Épaules: 511· 156·

Audition: 74·

Oreilles interne: 5· 74·

Bouche: 113·

Langue: 5· 64· 7·

Salivation: 5· 64·

Déglutition: 113· 64·

Pharynx: 64·

Larynx: 113·

Digestion: 113·

Odorat: 197·

Visions: 34· 184· 491· 45·

Larmes 5·

CƓur: 113·

Respiration: 113·

Vertiges 74·

SystÚme sympathique: 19·

SystÚme parasympathique: 26·

Quelques conseils pour le débutant

Pour stimuler un point fixe du visage, il est important de savoir le détecter et avoir appris à lire correctement la carte du Dien Chan.

Pour obtenir les meilleurs rĂ©sultats, nous vous conseillons de commencer par un travail sur la zone rĂ©flexe avec un outil multireflex. C’est-Ă -dire la rĂ©gion qui entoure le point·bqc.

✔ Sur ce schĂ©ma des nerfs crĂąniens, prĂ©fĂ©rez le Petit-marteau nÂș128 qui vous offre la possibilitĂ© de pratiquer des stimulations ponctuelles yangs avec son embout en caoutchouc, mais aussi yins Ă  l’aide du cĂŽtĂ© muni de minitiges douces.

đŸ’„

Ne pas taper fort! C’est l’endroit qui est sensible que nous devons dynamiser sans abimer la peau.

đŸ’„

☀Avant d'acheter un outil en particulier, consulter la liste des kits disponibles afin d'acquĂ©rir 2 ou 3 outils Ă  un meilleur prix.

📌 Les instruments reprĂ©sentĂ©s sur cette page sont une proposition. Il existe plusieurs outils du Dien Chan qui s’adaptent Ă  chaque cas et Ă  chaque type de traitement.

Que sont ces outils du Dien Chan?

Pour vous aider à comprendre leur efficacité, voici en quelques lignes la description de chacun des outils multireflex utilisés dans notre exemple.

âšĄïž Pour en savoir plus sur les vrais outils multireflex, consulter leurs fiches dĂ©taillĂ©es depuis le DienShop.com.

Le ridoki yin-yang nÂș206

Cet outil multireflex permet de stimuler les zones réflexologiques faciales de petite taille.

Sa petite boule de picots est en corne naturelle pour profiter de ses propriétés antiseptiques. La corne nous autorise des stimulus qui ne perturbent pas le microbiote cutané contrairement au plastique qui étale les bactéries. Ses petits picots procurent un effet yang pour réchauffer, concentrer et redynamiser la microcirculation de la zone.

Son rouleau de minitiges en acier inoxydable nous permet un travail yin pour rafraichir, disperser et détendre tout en encourageant les courants lymphatiques.

Le Petit-marteau nÂș128

Instrument de prédilection pour stimuler les points·bqc sans se préoccuper des coordonnées exactes.

Son cĂŽtĂ© en caoutchouc est celui qui s’assimile le plus au dĂ©tecteur et son effet yang.

Alors que pour disperser les tensions trÚs localisées, nous martelons trÚs doucement avec son cÎté minitiges pour obtenir un effet yin.


âšĄïž Pour en savoir plus sur les vrais outils multireflex, consulter leurs fiches dĂ©taillĂ©es depuis le DienShop.com.

📌Lorsque vous n’avez pas la possibilitĂ© d’assister Ă  un cours, nous vous conseillons l’application interactive Faceasit pour vĂ©rifier sur quels reliefs du visage s’appuient les lignes horizontales et verticales.

â–Č Les petits triangles colorĂ©s vous indiquent ces repĂšres.

Le détecteur de points

Sur la carte des points·bqc relatifs aux nerfs crĂąniens, nous vous conseillons donc d’utiliser soit le dĂ©tecteur fin, soit le Petit-marteau.

Le DĂ©tecteur nÂș101 possĂšde une sphĂšre lisse en corne naturelle qui vous permet d’exercer Ă©galement des massages trĂšs doux de rĂ©gions prĂ©cises.

Le DĂ©tecteur boule yang nÂș103 est muni d’une petite boule de picots en corne naturelle pour stimuler de façon yang les zones rĂ©flexes.


La tige fine au bout arrondi de ces deux détecteurs est en acier inoxydable et nous sert à stimuler les points fixes de nos formules de Dien Chan.

Pour l’utiliser, il est primordial d’apprendre Ă  lire correctement la carte. Vous devez connaitre tous les repĂšres anatomiques faciaux qui vous autorisent alors Ă  confirmer la position du point·bqc que vous souhaitez stimuler.

2 exemples de soins qui emploient ce schéma du cerveau sur le visage

La liste n’est pas exhaustive, mais elle peut aider Ă  mieux comprendre l’utilisation de ce schĂ©ma.

AcouphĂšne

Tous les acouphĂšnes ne sont pas similaires, mais certains sont associĂ©s Ă  la paire nÂșVII. Ce qui se traduit en Dien Chan par les points·bqc 5· 10· et 74·.

Le point 5· qui se trouve au centre de chaque narine est souvent trÚs douloureux en cas de sciatique, mais nous avons aussi réussi à diminuer de 90% le sifflement dans les oreilles en le stimulant.

Dans ce cas, l’idĂ©al est de stimuler le point avec votre dĂ©tecteur et de maintenir la pression approximativement 1 minute sur chaque narine.

Lorsque l’individu ressent une certaine rĂ©duction du bourdonnement, cela signifie que nous sommes en bonne voie.

Cependant, il nous faudra complĂ©ter le traitement en cherchant d’autres zones rĂ©flexes des oreilles sur des schĂ©mas diffĂ©rents.

Si la sollicitation du point 5· donne des rĂ©sultats, vous pouvez alors proposer un DĂ©tecteur boule yang nÂș103 pour que la personne poursuive le soin chez elle chaque fois que son acouphĂšne reprend le dessus.

Trouble du trijumeau

Les traitements multirĂ©flexologiques de la paralysie faciale et autres troubles situĂ©s le long du nerf trijumeau utilisent des stimulations localisĂ©es Ă  l‘aide de ce schĂ©ma du cerveau sur le visage.

Il s’agit de dĂ©tecter tous les points rĂ©ceptifs des deux cĂŽtĂ©s du visage et de les travailler pendant 30 secondes.

Conseillez aussi à la personne de se rouler plusieurs fois chaque jour le trajet que vous aurez identifié.

La plupart des rĂ©sultats s’obtiennent avec un instrument yang muni de boules de picots comme l’outil multireflex nÂș307.

Si le patient éprouve une certaine amélioration ou une augmentation de la sensibilité comme conséquence du traitement, nous appliquerons alors des timbres chauffants sur tout le parcours.

Le point·bqc qui reflĂšte le nerf trijumeau est le 61·. Ce point n’est pas trĂšs facile Ă  dĂ©tecter par un dĂ©butant. Il se trouve au dĂ©but de la courbure de la narine en descendant.

Les fiches pratiques «Cranial❜multireflex»

Veuillez répondre à ces miniquestions pour que nous puissions vous envoyer par courriel le dossier de fiches pratiques. Super utiles pour ne pas oublier ce schéma de réflexion et ses points·bqc.

Nous n'envoyons nos documents qu'Ă  celles et ceux qui rĂ©pondent honnĂȘtement avec un vrai nom, etc. En effet, nous sommes fatiguĂ©s de constater que nos supports de cours et autres matĂ©riels sont (mal) utilisĂ©s ici et lĂ  sans jamais ĂȘtre citĂ©s. Nous partageons avec Ă©normĂ©ment de plaisir tout notre travail, mais n'aimons pas ĂȘtre pris pour des imbĂ©ciles... les concernĂ©s comprendront!

Compléments

  • Dans le MiniBook de tous les schĂ©mas du Dien Chan, se trouve aussi la carte des points relatifs aux nerfs crĂąniens avec une liste dĂ©taillĂ©e de leurs fonctions.

  • Dans le livre l'«ABC du Dien Chan», les points·bqc des nerfs crĂąniens sont Ă  la page 122.

  • Dossier complet sur comment Ă©laborer un plan de soin en Dien Chan.

  • Tous les outils multireflex sont dans le DienShop.com.

  • Des kits et des fascicules sont aussi disponibles ici.

  • Des vidĂ©os pour mieux comprendre le Dien Chan.

  • Le site officiel de l'Ă©cole www.dienchan.org